40-

 

 

 

Le dessin a occupé une place centrale dans ma vie avant d’étudier plus en profondeur la couleur. J’ai étudié le dessin plus particulièrement à travers le modèle vivant, qui laisse une large place aux formes, aux travail des ombres et lumières, aux matières en possibilité variées et à la couleur, mais aussi au mouvement ample ou figé. Etude du dessin dans une diversité d’outils plastiques (crayon, fusain et estompe, plume et encre, calame ou pinceau…) et tout autant de supports (feuilles de carnets, marges de lettres, ou beaux papiers).

Vous trouverez ci-dessous 12 galeries de modèles vivants + 3 (en fin de page) d’un carnet nommé “Réaction“ de 9 enveloppes au papier irisé qui renferme des dessins de nus issus de l’exposition “Papiers érotiques“ de Klimt – Interprétation plastique personnelle en 3 planches par dessin, avec 3 papiers (on retrouve ce projet dans la page “Papiers, poèmes et écrits divers“) Passionnée par le corps, les courbes, les grains de peau, les lignes, les mouvements, les expressions et les caractères, les 12 premières galeries sont issues d’un cahier que j’ai crée “cahier d’étude de nus“ et qui retrace 12 ans de pratique en atelier privatif et en école spécialisée.

Rapidement formé dans le passé à l’art calligraphique, j’aime la présence et l’élan du geste dans le dessin de nu. En quelques lignes jetées, des nuances du clair au foncé saisies sur le vif, les corps prennent vite vie (les temps donnés, sur ces croquis, étant souvent courts). Les dessins offrent aussi, un caractère toujours tout particulier aux planches, fonction des modèles, entre poses et postures et des styles de personnalités présentes sur la scène. Un grand maître à penser disait « Toute créativité est un dialogue entre l’énergie et la forme“, le dessin dansé des corps en mouvement est reflet je trouve, de cette phrase.

Toutes techniques confondues sur tout types de papiers et formats (le temps de la pose des modèles variant de 5 secondes à 15mn maximum)  : à la sanguine/craie blanche/charbon/crayon blanc et noir, gras et sec/crayon de couleur/pinceau pour lavis et aquarelle/feutres fins/stylo bic/peinture/rotring/pastel couleur, grasse et sèche et sur papiers, tous grammages : canson blanc, noir et marron, beige, vert, mat et brillant/A4 blanc d’imprimerie basique/canson vergé, granulé, gaufré/kraft/buvard/calque/kadapack.

Chacun des dessins est disponible à la vente, (en tant qu’œuvres individuelles mais aussi pour illustrer un projet, un livre, …) contactez-moi pour plus d’informations

 

Galerie n°1

Galerie n°2 – suite

Galerie n°3 – suite

Galerie n°4 – suite

Galerie n°5 – suite

Galerie n°6 – suite

Galerie n°7 – suite

Galerie n°8 – suite

Galerie n°9 – suite

Galerie n°10 – suite

Galerie n°11 – suite

Galerie n°12 – suite

Galerie n°1 • Klimt,“Papiers érotiques“ – Interprétation personnelle de l’exposition dans un carnet “Réaction », carnet intime qui intègre 9 enveloppes au papier irisé

Galerie n°2 • Klimt,“Papiers érotiques“ suite

Galerie n°3 • Klimt,“Papiers érotiques“ suite

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*
Site web